Formation des jeunes leaders d'association. Crédit WT


L’Association des Jeunes pour le Devoir Citoyen (AJDC) était en formation hier mardi 20 octobre au siège de WANEP-Togo. Au total, 15 jeunes leaders d’Association ont pris part à cette session de formation animée par M. Seyram ADIAKPO, Chef projet à WANEP-Togo, sur le thème « Rôle des organisations des jeunes dans la prévention des conflits

Faire du jeune, le messager de paix
Cette formation a pour objectif de renforcer la capacité des jeunes en matière de prévention des conflits et pour la promotion de la paix. « Les jeunes responsables d’association ont été formés ce matin sur les conflits, les causes de conflits et les techniques de prévention des conflits. A leur tour, ils iront sensibiliser et former leur base dans leurs communautés et associations respectives pour la promotion de la paix dans notre pays », a expliqué M. koffi Atsou Agbéssi DJOKA, le Président de l’AJDC.

Même son de cloche chez M. Seyram ADIAKPO, Chef projet OCB à WANEP-Togo : « Ce renforcement de capacités s’inscrit dans le travail habituel de WANEP-Togo, qui consiste à amener les différents acteurs à s’impliquer dans leurs communautés pour l’édification de la paix. Mais pour atteindre cela, il faut que les jeunes responsables éduquent et sensibilisent. Le jeune a sa place dans la consolidation de la paix, comme l’indique la Résolution 2250 des Nations Unies. Par conséquent, il faut faire du jeune le messager de paix dans sa communauté ».

Education à Paix, cheval de bataille de WANEP Togo
Depuis sa création en 2002, WANEP-Togo a toujours encouragé, par ses actions multiformes, à un changement de comportement au sein de la jeunesse en faveur de la non-violence et de la culture de la paix à travers son Programme Jeunesse et Education à la Paix.

Hormis les enfants et les jeunes, l’éducation à la paix dispensée par WANEP-Togo touche également les femmes et hommes, les acteurs politiques, les décideurs, les conducteurs de taximoto, les leaders religieux, les leaders traditionnels etc. « Nous restons convaincus que le travail d’éducation et de sensibilisation des acteurs sur la thématique de l’édification de la paix reste la clé. Une société où tous les acteurs s’investissent pour la paix ne peut que produire des résultats significatifs et bénéfiques pour la cohésion sociale et le développement », a conclu M. ADIAKPO.

Prévention des conflits : Des jeunes leaders d’Associations formés par WANEP-Togo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Youtube