WANEP-Togo implique les organisations communautaires de Base dans son mécanisme d’alerte précoce.

Très active dans la pléthore d’organisations de la société civile au Togo avec la dizaine de membres qui la forme, la branche nationale du Réseau Ouest Africain pour l’Edification de la Paix (WANEP-Togo) reconnait la nécessité de l’alerte précoce dans la prévention des conflits et en a fait un outil stratégique au cœur de ses interventions depuis bientôt 20 ans. Pour une meilleure atteinte de ses objectifs et pour produire des résultats probants, WANEP-Togo travaille en collaboration avec les organisations communautaires de base dont les capacités sont périodiquement renforcées.

g

C’est ainsi que dans le cadre du projet « Renforcement des Capacités Nationales et Communautaires de Prévention des Conflits et Violences et de la Protection des Droits de l’Homme au Togo », réalisé avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), WANEP-Togo a organisé six rencontres régionales d’appropriation de son mécanisme d’alerte précoce du 24 au 28 août 2020 dans les villes de Dapaong, Kara, Sokodé, Atakpamé, Tsévié et Lomé. Ces assises renforcent les acquis des foras régionaux tenus en 2019 et s’inscrivent dans la suite logique des objectifs poursuivis en termes de renforcement de capacités des comités régionaux pour la paix et la sécurité formés, et en réponse à la préoccupation de contribuer par ces comités à la transformation des conflits communautaires pour la mise en œuvre des politiques de développement dans un environnement de paix.

Au total, ces rencontres ont regroupées 120 personnes issues des Comités Régionaux Paix et Sécurité de WANEP-Togo, des moniteurs de son mécanisme d’alerte précoce et d’autres acteurs communautaires dont les conseillers municipaux, les leaders religieux, les femmes… qui ont été outillées sur les Défis sécuritaires et recommandations notés lors des deux rencontres de 2019 ; le Mécanisme national d’alerte précoce de WANEP-Togo et l’implication souhaitée de la part des CRPS ; les Fondamentaux et les mécanismes de protection des droits humains suivies et la Gestion des Conflits.

« L’objectif général de cette activité est de contribuer au professionnalisme des OCB dans la prévention des conflits, des violences  et la protection des droits humains dans une démarche de contextualisation des défis de paix et de sécurité auxquels font face les cinq régions et Lomé Commune. »

Seyram ADIAKPO, Chef Projet OCB de WANEP-Togo.

Ces rencontres régionales simultanées sur l’implication des organisations communautaires de base (OCB) dans le mécanisme d’alerte précoce de WANEP-Togo ont conduits à l’installation des bureaux exécutifs des comités régionaux de paix et de sécurité ainsi qu’à l’élaboration des plans d’actions à mettre en œuvre d’ici décembre 2020 qui permettra de contribuer efficacement à la résolution des conflits détectés ainsi qu’à la prévention de ceux latents.

Outillés sur leur rôle d’alerte et de réponse rapide face aux défis de paix, de sécurité et aux cas d’atteinte aux droits humains que rencontrent les cinq régions et Lomé Commune, les participants à cette rencontre sont repartis avec la ferme résolution de faciliter dans leurs communautés respectives des initiatives pour l’instauration de la paix.

« Grâce à cet atelier, nous pourrons dorénavant mieux détecter et mieux gérer les conflits. Sans la paix nous ne pourrons vaquer librement à nos occupations et contribuer au développement. Cette initiative de WANEP-Togo est salutaire et me donne plus d’outils pour réussir ma mission d’élue locale. »

TAGBA DJERI Oumou, Conseillère Municipale KOZAH 1 

« En tant que chef, cette formation de WANEP-Togo me donne plus d’outils pour gérer la crise entre peuhls et agriculteurs dans mon canton. Ces techniques de gestion des conflits, une fois bien comprises et bien utilisées contribueront à l’édification d’une paix durable. Merci à WANEP-Togo qui nous permet aujourd’hui de mieux comprendre son mécanisme d’alerte précoce pour une meilleure utilisation de celle-ci ».

KOULOUM Ioma, Chef Canton de SandaKagbanda

Ces rencontres régionales se sont déroulées grâce à l’appui financier du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).
WANEP-Togo implique les organisations communautaires de Base dans son mécanisme d’alerte précoce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Youtube